Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Modification du compte personnel de formation (CPF)

 

La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel modifie le fonctionnement du CPF, en particulier l'alimentation qui se fera en euros et non plus en heures. Dans l'attente de l'entrée en vigueur de la loi, les informations contenues dans cette page restent d'actualité.

 

Le Compte Personnel de Formation (CPF), alimenté en heures, est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante. Le CPF a remplacé le Droit Individuel à la Formation (DIF), cependant, les salariés ne perdent pas les heures acquises au titre du DIF et pourront les mobiliser jusqu'au 31 décembre 2020. 

Le CPF fait partie du Compte Personnel d'Activité (CPA).

Pour avoir accès à ces informations personnalisées (heures, formations éligibles), il convient de se connecter au site internet dédié au CPF et d'ouvrir un compte en étant muni de son numéro de sécurité sociale :

Où s’adresser ?

 

  • Compte personnel d'activité (CPA)

Une fois votre compte créé en ligne, vous pouvez obtenir des informations sur l'utilisation du site : moncompteactivite.gouv.fr

 

Par téléphone

02 41 19 22 22

Du lundi au vendredi de 9h à 17h (appel non surtaxé)

Par messagerie

Depuis votre espace sécurisé, vous pouvez accéder au formulaire de contact pour poser une question à votre conseiller.

 

 

Le CPF s'adresse à toute personne : 

 

- Salariée

- Fonctionnaire ou agent contractuel de la fonction publique

- Membre d'une profession libérale ou d'une profession non salariés

- Conjoint collaborateur

- A la recherche d'un emploi

 

Fonctionnement : 

 

Le CPF est alimenté automatiquement à la fin de chaque année proportionnellement au temps de travail réalisé au cours de l'année par le salarié dans la limite d'un plafond. Les heures restent acquises même en cas de changement d'employeur ou de perte d'emploi.

 

Des abondements, c'est-à-dire des ajouts d'heures, sont toutefois possibles au-delà de ce plafond.

Pour un salarié à temps plein, l'alimentation du compte se fait à hauteur de :

24 heures par année de travail jusqu'à l'acquisition d'un crédit de 120 heures,
puis 12 heures par année de travail, dans la limite d'un plafond total de 150 heures.

Ainsi, lorsqu'il atteint 150 heures, le compte n'est plus alimenté.


En pratique, un salarié à temps plein acquerra 120 heures en 5 ans, puis les 30 heures restantes en 2 ans et demi.

Pour un salarié à temps partiel, l'alimentation du compte est calculée proportionnellement au temps de travail effectué, sous réserve de dispositions plus favorables prévues par un accord collectif d'entreprise ou de branche.

 

Source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10705

Cliquez ici pour en savoir plus.